2024-02-13T12:28:02Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/HipOpsession/Hip%20Opsession%20battle%202%20%c2%a9%20David%20Gallard_800.jpg

Les 7 spots où il faut être pendant Hip Opsession 2024

Actualités- Mis à jour le 13 février 2024

Pour les 50 ans du hip hop, le festival retourne aux sources et réunit musique, danse et arts graphiques pour une édition inédite, du 22 février au 2 mars 2024. Zoom sur les lieux incontournables avec Nicolas Reverdito, directeur de Pick Up Production, qui organise cet événement.

Le Lieu Unique accueille les 1er et 2 mars le battle Opsession, l'événement phare du festival qui réunit la crème de la danse hip hop avec une trentaine de pays représentés © David Gallard.
Le Lieu Unique accueille les 1er et 2 mars le battle Opsession, l'événement phare du festival qui réunit la crème de la danse hip hop avec une trentaine de pays représentés © David Gallard.

Au Lieu Unique

« C'est un lieu historique du festival, puisque c'est ici que s'est tenue sa première édition. On y sera pendant trois jours : le 22 février, pour la soirée d'inauguration en musique avec la DJette lyonnaise Emii et la Nantaise L.Atipik, les 1er et 2 mars pour le battle Opsession, l'événement phare du festival qui réunit la crème de la danse hip hop avec une trentaine de pays représentés – dont une qui vient de Chine ! Toutes les danses hip hop sont mises en avant avec des compétitions dans plusieurs catégories. »

Au Warehouse

« Après 5 ans d'absence, on réinvestit le Warehouse le 24 février avec une programmation tournée vers le rap français. L'idée est de mélanger les publics et les générations avec Limsa et Isha, deux rappeurs qu'on connaît bien et qui sont déjà venus au festival. Ils présenteront l'album qu'ils sortent ensemble. Le rappeur Occitan Samir Flynn assurera leur première partie. C'est le vainqueur du Buzz booster 2023, un dispositif de repérage qu'on organise dans les Pays de la Loire. »

À la Halle 6

« Le festival s'y rend pour la première fois, en coproduction avec Nantes Université. On organise le 24 février une qualification pour le battle du Lieu Unique en catégorie hip hop et house. C'est une petite fierté de le faire dans ce lieu universitaire, très technologique. Un grand espace sera aménagé dans la halle pour accueillir ce battle qui  réunira une quarantaine de danseurs en hip hop et une quarantaine de danseurs house dans cet esprit chaudron qu'ils affectionnent. Les quatre sélectionnés viendront le vendredi suivant pour les finales au lieu unique. On clôturera le battle par un concert funky house d'Oswela, un groupe de musiciens live composé de danseurs musiciens. »

À la Barakason

« C'est aussi un lieu historique du festival à Rezé, au cœur du quartier Château. On programme le 27 février Davodka, un rappeur incontournable de la scène française qui a 10 ans de carrière ainsi que le rookie Jeune Mort, une des sensations du moment. En première partie, le jeune rappeur nantais Yassin viendra défendre son premier EP. »

Au Cinématographe

« Le film Krush Groove sera projeté le 26 février, en collaboration avec l'association L'Accès au cinéma invisible, qui met en avant des films qui n'ont pas bénéficié de l'intérêt ou de la diffusion qu'ils méritent. C'est une fiction documentaire qui n'a jamais été diffusée en France et qui  raconte l'histoire de la création d'un label d’artistes de rap comme Run DMC, LL Cool J, les Beastie Boys. Chaque rappeur joue son propre rôle. Ça nous plonge dans le New York des années 85, en plein boom du rap et de la culture hip hop. C'est une vraie pépite ! »  

À Trempo

« Nous proposons le 27 février une conférence de Marie Sonnette-Manouguian et Karim Hammou,  deux sociologues spécialisés dans le rap qui ont sorti le livre 40 ans de musique hip hop. L'idée est de mettre en perspective et en théorie l'histoire du rap français. Le 1er mars, on recevra la rappeuse Aunty Rayzor, qui incarne l'énergie incroyable du Nigeria ainsi que deux jeunes talents : la rappeuse Whyci de Saint-Nazaire, qui a un gros potentiel, et la rappeuse anglaise BXKS qui n'est pas encore connue mais qui ne va pas tarder à l'être... C'est mon coup de cœur musical ! ».

À la salle Paul-Fort

« Nous accueillerons le 25 février une représentation exceptionnelle de Salam en collaboration avec la Ville de Nantes. C'est un ajout de dernière minute. Face aux chocs des événements d'octobre 2023, la compagnie de danse contemporaine NGC 25, avec qui on travaille sur un projet pour Hip Opsession 2025 avec des danseurs palestiniens, nous a contactés pour faire une représentation de  cette pièce. L’objectif est de reverser intégralement les fonds à Médecins sans frontières pour venir en aide aux populations. »

Programmation complète sur le site de Hip Opsession

Back dans les bars en ouverture du festival le 22 février

Hip Opsession s'associe au collectif Culture Bar-Bars pour cette traditionnelle soirée d'ouverture de festival, durant laquelle une vingtaine de bars de l'agglomération nantaise programment des concerts et DJ sets hip hop, des open mics ou des ateliers : « C'est un temps fort du festival, se félicite Nicolas Reverdito. Pour nous, c'est important car ça nous permet de programmer beaucoup plus d'artistes locaux et de leur donner de la visibilité. C'est aussi un moyen de défendre les cafés culture qui sont souvent les premières scènes des artistes et pour qui ce n'est pas forcément simple d'assurer des programmations et de survivre ».