2022-06-29T16:04:36Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/spot/aesthesys-spot-22-800.jpg

Actualités Publié le 29 juin 2022

Comment Spot a permis à Aesthesys de « passer un cap »

Spot, onzième ! Le festival des jeunes talents nantais démarre ce jeudi 30 juin. L'occasion de découvrir des artistes locaux qui ont pu bénéficier d'un accompagnement pour perfectionner leur projet artistique. Illustration avec Aesthesys, artiste hip hop qui sera sur scène dimanche 3 juillet cours Saint-Pierre.

Maylis, alias Aesthesys, a pu bénéficier de l'accompagnement pour mettre en scène son spectacle. © Patrick Garçon
Maylis, alias Aesthesys, a pu bénéficier de l'accompagnement pour mettre en scène son spectacle. © Patrick Garçon

Avec Spot, Maylis - nom de scène : Aesthesys - est en terrain connu. L'étudiante en sociologie de 21 ans a déjà participé au festival des jeunes talents nantais « mais c'était avec une amie, et sur ses compositions », précise-t-elle. « J’attendais d’avoir fini mes propres compositions pour candidater au festival. Je me suis dit que ça pouvait être un bon tremplin pour lancer ma carrière d'artiste professionnelle. » A l'automne, elle envoie son dossier de candidature, avec une maquette d'une de ses chansons. 

Une semaine après, la réponse, positive, lui arrive, et l'accompagnement se met en place. « On m’a demandé plus de musique pour mieux comprendre mon style. On nous dit si on peut bénéficier d'un financement, on nous explique qu'on peut avoir des séances de répétitions à Trempo... » Fin février, une première réunion permet d'évaluer les besoins techniques pour le spectacle. « Les équipes sont très disponibles, très déterminé à ce que ça passe bien. Et on a également à disposition une coach scénique, Audrey. »

Les yeux ouverts

Indispensable, d'autant que Maylis voulait que sa musique, un son hip-hop/R'nB plutôt teinté d'électronique, passe à l'acoustique sur scène. « On a tout repris avec des musiciens amateurs, explique Maylis. Audrey nous a aidés à trouver notre acoustique, à faire en sorte qu’on soit dans les bons temps, que la guitare aille avec la basse. On n'a pas tous l'oreille pour ça... Et on a consacré la dernière séance au coaching scénique. Audrey a par exemple remarqué que je fermais les yeux sur scène... »

Désormais, l'échéance approche. Dans la sérénité ? « On a tous un peu d’appréhension, mais tout est répété, en place dans nos têtes. » Le test sera sur la scène du cour Saint-Pierre, sur le coup de 18h20. En attendant, l'expérience a déjà fait grandir la jeune artiste. « Ces trois mois ont été hyper formateurs pour moi, j'ai dû gérer une équipe, être au clair sur là où je voulais aller. J'ai l'impression d'avoir passé un cap. »

Pour en savoir plus

Pas moins de 50 projets sont accompagnés cette année, Spot ambitionne de vous faire découvrir la richesse de la scène nantaise en devenir. Le festival démarre le 30 juin par une soirée rock au Ferrailleur avant de se déplacer dès le lendemain cour Saint-Pierre. Au menu, des spectacles de tous les styles (danse, théâtre, électro pop, rap....), mais aussi un village où vous pourrez découvrir des des expositions, des projets autour du cinéma, du bricolage ou encore de l'écriture.