2022-04-26T10:19:15Z https://metropole.nantes.fr/files/live/sites/metropolenantesfr/files/images/urbanisme-espace-public/projets-urbains/Fleuriaye/fleuriaye-675.jpg

Grands projets

ZAC de la Fleuriaye à Carquefou : ici fleurissent les bonnes énergies

Aménagé en harmonie avec un environnement paysager privilégié, ce quartier « très vert » est totalement connecté à la nature. À terme, ce sont près de 600 logements répondant à la norme d'énergie passive « Passiv'Haus » qui permettront l'accueil de nouveaux habitants.

fleuriaye-800.jpg

Projet "ZAC de la Fleuriaye à Carquefou" - 2009 > 2025

Pilotage : Ville de Carquefou et Nantes Métropole
Aménagement : Loire Atlantique Développement
Acteurs du projet : AUP (architecture et urbanisme), Tektolab,  Stéphane Pineau (architecture conception passive), ARTELIA, Phytolab (paysage et environnement), TY eco2, Macoretz (construction bois), ING JC conseil

Une belle équation énergétique et environnementale !

Une production photovoltaïque généralisée à l'ensemble des toitures sud du quartier soit 15 000 m2 de panneaux photovoltaïques cumulés à terme ; 300 logements certifiés Passivhaus ; un aménagement dans le respect de la biodiversité grâce aux continuités écologiques sur site et au passage innovant pour la faune en traversée de voirie…  c'est l'équation gagnante de la Fleuriaye 2 qui cultive un grand respect de son site naturel exceptionnel, entre la vallée de l'Erdre, le Vallon du Charbonneau et les marais du ruisseau de l'Étang Hervé ! Par ces deux aspects, le quartier fait référence à l'échelle nationale.

Le plus grand quartier Passivhaus d'Europe

Réduire les besoins de chauffage de 80% par rapport à la réglementation thermique existante, couvrir plus de 80% de la consommation électrique des logements, c'est aussi l'ambition du quartier Fleuriaye 2 ! Un engagement partagé avec les habitants, détaillé sur site  via un totem pédagogique qui éclaire la production et les consommations énergétiques du quartier. Une majorité,  de matériaux bio-sourcés entrent en oeuvre dans les constructions livrées. Le résultat : des usagers ravis de leur logement ou de leur bureau, sain, bien isolé et économe en énergie. Moins de 100€ par an, c'est la facture de chauffage potentielle d'un habitant en Passiv'haus !

Faire grandir toute une filière dans l'exigence Passiv'Haus

Pour réussir ce challenge environnemental de labellisation Passivhaus, l'opération impose la formation spécifique aux modes constructifs et au cadre technique de tous les acteurs engagés dans le projet : architectes, ingénieurs, maîtres d'oeuvre, constructeurs, artisans… Chaque acteur passe une phase de tests avant d'être référencé pour d'autres futurs projets passifs. L'exigence s'applique aussi aux surfaces tertiaires, comme avec Yosémite, premier bâtiment français labellisé Passivhaus en 2017 !

Expérimenter dans les matériaux, comme innover dans les montages

Thermibloc, composé à 80% de copeaux de bois et à 20% de ciment, est le matériau expérimenté par Bouygues construction sur tous les bâtiments de la Fleuriaye 2. C'est dans ce bloc coffrant, avec isolant intégré, qu'est coulé le béton de la structure. Autre montage original et innovant, technique et juridique celui-ci, pour l'installation des toitures solaires, portée par tous les partenaires, mais  mise en place par un seul ensemblier, afin de limiter l'impact financier pour chaque opération immobilière et pour leurs futurs acquéreurs.

Un contact respectueux et permanent à la nature environnante…

Dans ce paysage superbe, au quotidien, ici tout est pensé pour faciliter les déplacements à pied et à vélo, depuis son habitation jusqu'à son travail, les services, les commerces du centre-ville et les stations de bus. La valorisation des déchets verts et organiques y est organisée collectivement via un compostage commun au quartier. Un soin particulier est porté sur la régulation des eaux de ruissellement. La création du centre équestre, atypique dans une opération, contribue à cette belle identité « nature ».

La livraison des derniers logements, collectifs et individuels, est prévue à horizon 2024/25.

La Fleuriaye est un laboratoire d’idées ! Un important travail technique et juridique y a été mené sur les aspects énergétiques. La coopération exemplaire de Nantes Métropole et de la Ville de Carquefou, en partenariat avec l’aménageur, Loire-Atlantique développement-SELA, est une clé de la réussite de ce quartier conçu pour un impact neutre sur l’environnement au bénéfice de la qualité de vie des habitants. En cela, il traduit parfaitement les objectifs de Nantes Métropole en matière de mixité sociale, de développement durable et de transition énergétique.

Pascal Pras, vice-président de Nantes Métropole, en charge du foncier, de l’urbanisme et de l’habitat

La ZAC de la Fleuriaye en images

image-synthese-fleuriaye-675.jpg
zac-fleuriaye-passage-675.jpg
fleuriaye-chemins-675.jpg

La ZAC de la Fleuriaye en chiffres

320 logements dont 100 logements sociaux

5000 m² de surfaces professionnelles tertiaires

1 centre équestre et 1 centre médico-éducatif déjà livrés

Un Grand Prix Ville Durable en 2018

Durable et exemplaire, à impact neutre sur l'environnement, le nouvel écoquartier de la Fleuriaye II (37 ha en extension de la ZAC de de la Fleuriaye) a reçu le prix Green Solution Awards, Grand Prix Ville durable, en 2018.

Ça peut vous intéresser